Québec solidaire s’est prononcé ce midi sur le dossier des accommodements raisonnables. Les deux porte-parole en ont profité pour mettre un bémol important sur la commission créée par le gouvernement Charest et critiquer sévèrement la position de Mario Dumont.

« Il faut cesser de faire la distinction entre « nous » et « eux ». Ce débat ne doit pas être celui des Québécois d’origine plus ancienne contre d’autres Québécois dorigine plus récente. Ce qu’il faut c’est un débat inclusif qui prend en compte les questions et les malaises vécus récemment. Nous voulons un débat serein et constructif. » a affirmé Françoise David, porte-parole nationale de Québec solidaire.

Au sujet de la commission mise sur pied par le gouvernement Charest et présidée par Charles Taylor et Gérard Bouchard Québec solidaire exige la présence d’une femme, de préférence issue d’une communauté culturelle, à la tête de la commission.

« Dans les dernières semaines, plusieurs commentaires ont été émis pour signifier que l’égalité entre les femmes et les hommes n’était pas négociable, au Québec. Et le gouvernement ne pense pas à mettre une  femme sur sa commission? C’est inacceptable! » d’affirmer Françoise David

Québec solidaire en a aussi profité pour critiquer la position de Mario Dumont. « Nous refusons de céder aux faiseurs de débat-spectacle, qui opposent villes et régions, immigrants récents et société d’accueil.  Ce spectacle ne correspond pas au Québec. L’ignorance xénophobe n’est pas le Québec.  Et les démagogues en mal de récolte électorale font fausse route en attisant les tensions. » a déclaré Amir Khadir, porte-parole national de Québec solidaire.

Québec solidaire est un parti politique qui se consacre à la promotion et à la défense du bien commun, de la justice sociale et de l’égalité entre les femmes et les hommes. Il est écologiste et souverainiste.