Québec solidaire salue l’annulation de la hausse des frais de scolarité et l’abrogation des dispositions de la loi 12 touchant le droit de manifester annoncée à la suite du premier conseil des ministres du Gouvernement Marois.

« Le renversement de ces deux décisions néfastes par le nouveau gouvernement constitue une belle victoire pour le mouvement étudiant. J’en profite d’ailleurs pour saluer la détermination et le courage de centaines de milliers d’étudiants et d’étudiants qui se sont mobilisés au printemps dernier pour avoir gain de cause », déclare Mme Françoise David, députée de Gouin et porte-parole de Québec solidaire.

Par contre, Mme David se dit déçue que Mme Marois réitère sa volonté d’indexer les frais de scolarité. « Pour notre part, nous continuerons à faire la promotion de la gratuité scolaire qui existe dans la plupart des pays évolués », explique-t-elle.

De plus, les Solidaires accueillent positivement la volonté énoncée par la Première ministre de procéder à la fermeture de la centrale nucléaire Gentilly 2 et d’investir dans un fonds de diversification économique pour la région.

« Il reste maintenant à voir comment elle gérera ce dossier et comment son gouvernement se comportera dans le dossier du nucléaire en général. Nous les surveillerons plus particulièrement sur la gestion des déchets nucléaires et l’exploitation de mines d’uranium sur notre territoire », promet Mme David.