Carl Lévesque est candidat pour la deuxième fois dans la circonscription de Marie-Victorin, où il réside depuis toujours et exerce le métier de facteur depuis douze ans. Il milite présentement au sein du Syndicat des travailleurs et des travailleuses des postes contre les compressions à Postes Canada. L'an dernier, il a participé à la simulation parlementaire au Parlement fédéral.

Parce qu'il connaît tous les recoins de la circonscription de Marie-Victorin, Carl est particulièrement préoccupé par le manque de logements abordables et par la persistance d'enclaves de pauvreté. Son engagement politique lui vient d'un long voyage autour du monde, seul avec son sac à dos, qui lui a ouvert les yeux sur les injustices de notre planète. Au cours de ce périple, il a également pu constater à quel point le Québec est en retard sur le plan du transport collectif.

Dans une circonscription particulièrement touchée par le décrochage scolaire, la violence et l'intimidation, Carl compte faire profiter de sa douloureuse expérience de taxage et de harcèlement au secondaire. Pour lui, les épreuves ne sont qu'autant d'occasions de rebondir et d'en sortir grandi, et c'est ce message d'espoir qu'il souhaite transmettre aux jeunes générations.

Débordant d'optimisme et croyant avec ferveur à un Québec pour tous et toutes, il a décidé de s'engager dans le combat pour l'égalité et la solidarité, convaincu que la richesse d'une société ne se mesure pas au nombre de millionnaires qu'elle compte, mais plutôt au nombre d'enfants et de familles pauvres qui devrait tendre le plus possible vers zéro.