Tout indique que nous serons en campagne électorale dès le 1er août. Une campagne déclenchée par le Premier ministre Jean Charest alors que les familles québécoises sont encore en vacances. Espère-t-il que les gens ne s’intéressent pas de trop près au bilan désastreux de ses neuf années de pouvoir? Cette manière cavalière de jouer avec nos nerfs est typique d’un gouvernement qui n’en a cure de la démocratie et de la participation citoyenne. Navrant!

N’empêche, Québec solidaire sera sur la ligne de départ. Fin prêt. Décidé à défendre ses idées et à apporter ses propositions. Nos objectifs : faire élire une bonne équipe Solidaire et obtenir des votes en grande quantité.

C’est terriblement important. Qui lutte fermement contre les inégalités sociales? Qui défend la gratuité scolaire à l’université, le revenu minimum garanti, des retraites décentes pour tout le monde, une assurance-médicaments publique?  Seulement  Québec solidaire.

Notre vision de l’économie est fondée sur le respect de la nature, la justice sociale, des solutions audacieuses et non polluantes pour le développement énergétique du Québec. Sans oublier les réponses aux besoins des personnes vulnérables et la valorisation des emplois, surtout féminins, qui y sont associés.

Nous proposons aussi un mode de scrutin proportionnel. Nous en avons donné un  aperçu cette semaine par cette belle entente entre Jean-Martin Aussant, d’Option nationale, et moi : pas de candidature QS dans Nicolet-Bécancour, pas de candidature ON dans Gouin. Voilà une belle façon de commencer à faire de la politique autrement sur le plan électoral.

Dans Gouin, je vais faire une campagne d’idées. Ce comté a connu une mobilisation sans précédent le printemps dernier. Mes concitoyennes et concitoyens ont besoin de vraies réponses à leurs questions et revendications pour plus de justice et d’égalité.

Je soutiendrai  fièrement ces valeurs au nom de Québec solidaire. J’expliquerai notre démarche citoyenne vers la souveraineté, vers ce pays de projets que nous voulons construire.

Et je porterai le carré rouge, symbole de la lutte étudiante et populaire pour un Québec de l’égalité sociale.

 

Françoise David

Candidate pour Québec solidaire dans Gouin