En marge du lancement de sa campagne dans la Capitale-Nationale, Québec solidaire présente trois remarquables candidates qui se tiendront debout pour représenter la région de Québec: Élaine Hémond, dans Jean-Lesage, Valérie Guilloteau dans Lévis et Emilie Guimond-Bélanger dans Jean-Talon. Les Solidaires en profitent pour annoncer être le seul parti en voie d’atteindre la parité dans ses candidatures.

« Les femmes se battent depuis longtemps pour prendre leur place, notamment en politique. Élaine Hémond, Valérie Guilloteau et Emilie Guimond-Bélanger représentent trois générations de femmes qui ont pour objectif de transformer un paysage politique qui n’a jamais connu plus de 30 % de représentantes à l’assemblée nationale. À Québec solidaire, la parité est une priorité », affirme Françoise David, candidate de Québec solidaire dans Gouin.

« Je n’ai jamais brigué les suffrages pour aucun parti. Depuis 15 ans, je travaille à donner corps à mon idéal d’une politique autrement en identifiant, en formant et en accompagnant des femmes attirées par la chose publique. Après avoir accompagné ces femmes extraordinaires devenues mairesses, conseillères et députées au Québec et à l’étranger, j’ai décidé de faire de même en poursuivant mon combat dans le seul parti qui se tient debout pour que l’égalité hommes-femmes se concrétise », s’enthousiasme Élaine Hémond, candidate dans la circonscription de Jean-Lesage.

« C’est toujours un défi d’aller chercher des femmes pour devenir candidates, ça exige du temps et de l’énergie, en faisant le choix de ces candidatures fortes dans des circonscriptions où nous avons obtenus de bons résultats, nous envoyons un message clair sur notre engagement féministe. Je suis persuadée que les électrices et les électeurs de Jean-Talon et de tout le Québec y seront sensibles », poursuit Emilie Guimond-Bélanger, candidate dans la circonscription de Jean-Talon.

Rappelons qu’au Québec, les partis politiques sont bien loin de cet objectif pour l’instant: la CAQ présente 19% de femmes, le Parti Québécois en présente 29%, le parti Libéral présente 39% tandis qu’Option nationale en présente 22%.

« Je suis fière de me présenter pour un parti qui a un projet cohérent pour redonner aux femmes la place qui est la leur. Un meilleur accès aux soins de santé, des retraites dignes et une revalorisation du travail invisible effectué par les femmes sont autant de politiques qui permettront au Québec de réduire les inégalités sociales », conclut Valérie Guilloteau, candidate dans Lévis.